Séance de microfinance sociale pour les femmes vulnérables

Jeudi 10 octobre, l’Ambassadeur de France s’est rendu avec les représentants du SCAC dans une maison de quartier de Lomé. Il y a observé une séance de formation sur l’endettement, destinée à des femmes vulnérables. Entrepreneurs du Monde (EDM), à l’origine de ce projet de microfinance sociale, soutient des groupements de personnes qui n’ont généralement pas accès aux crédits et microcrédits du fait de leur situation de pauvreté ou d’exclusion. Or l’expérience d’EDM montre que ce public ne rembourse pas moins ses crédits que la clientèle traditionnelle.

Dernière modification : 17/10/2013

Haut de page