Lutte contre le trafic de stupéfiants.

L’Attaché de sécurité intérieure de l’Ambassade de France au Togo a assisté le 7 mars 2013, au champ de tir à Agoé-Nyivé Zongo, à l’incinération de 2203 kilogrammes de cannabis (voir photo ci-dessous).

JPEG

La France est résolument engagée dans la lutte contre le trafic de stupéfiants au Togo. Le Service de sécurité "intérieure" de l’ambassade a noué une coopération fructueuse avec l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Drogues et du Blanchiment (OCRTIDB).

Dernière modification : 14/03/2013

Haut de page