Le patrouilleur de haute mer Commandant DUCUING fait escale à Lomé du 1er au 4 octobre 2020.

La marine nationale française assure une présence permanente dans le golfe de Guinée depuis 1990. Dans le cadre de cette mission Corymbe 153, le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Ducuing a fait escale à Lomé du 1er au 4 octobre 2020.

Commandé par le capitaine de corvette Renan Paillereau, ce navire de 80 m de long, doté d’un équipage d’une centaine de marins, a accosté le 1er octobre matin pour une escale technique, l’équipage étant resté à bord.

Dans le contexte international de l’épidémie de Covid-19, les visites officielles et activités conjointes habituellement organisées à terre à l’occasion de ce type d’escale n’ont pas pu être programmées. Des représentants de la marine nationale togolaise et de la mission de défense de l’ambassade de France au Togo se sont retrouvés sur le quai afin de saluer, à distance, le commandant Paillereau.

L’escale s’est terminée le 4 octobre après l’appareillage du Commandant Ducuing. Une fois de retour en mer, le Commandant Ducuing a participé à une patrouille mixte avec le patrouilleur togolais Kara.

Dans le cadre de la coopération entre les marines togolaise et française, ces patrouilles mixtes participent à la préservation de la sécurité maritime et de l’économie bleue. Elles contribuent notamment à la surveillance des pêches, enjeu majeur pour les pays riverains du golfe de Guinée, ainsi qu’à l’amélioration de l’interopérabilité entre marines africaines et françaises, et au renforcement des centres opérationnels de l’architecture régionale de sécurité maritime lancée au sommet de Yaoundé en 2013.

JPEG
JPEG

Dernière modification : 08/10/2020

Haut de page