Lauréats de l’appel à projets société civile/université

Le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France au Togo porte une attention particulière aux projets de développement combinant l’expertise universitaire aux activités de la société civile sur le terrain. Les universités togolaises proposent en effet une expertise de haut niveau, et peuvent accompagner très positivement les organisations de la société civile qui cherchent à développer leurs activités. Le SCAC, souhaitant encourager de tels partenariats qui ne peuvent que renforcer l’efficacité et la viabilité des projets de développement mis en œuvre au Togo, a ainsi lancé un appel à projets fin janvier 2014 visant à appuyer des actions menées conjointement par les universitaires et la Société Civile.

Après réception de 121 projets, dont la plupart de très bonne qualité, une sélection rigoureuse, avec l’aide d’un jury composé de membres du SCAC, de l’Agence Française de Développement, de l’Ambassade d’Allemagne et de la Délégation de l’Union européenne a permis de sélectionner 5 lauréats. Leurs projets vont être vont être financés, pour un montant total de près de 30 millions de FCFA, et mis en œuvre sur une période de 6 mois en 2014. Voici leur liste :

- AGIR : Action pédagogique et promotion d’une alimentation saine et équilibrée des enfants infectés ou affectés par le VIH

- ATOLAP : Restauration de la mangrove autour du lac de Zowla

- CARESP : Prévention des cancers du sein et du col chez les femmes au Togo

- Development Assistance Group : Réduction des maladies hydriques dans les quartiers à forte densité de population de la ville de Lomé : lutte contre la pollution de la nappe phréatique

- ECO CENTRE : Formation des jeunes en éco-bio-construction

Parallèlement, le SCAC a lancé un appel à projets dédié spécifiquement à la coopération décentralisée, c’est-à-dire aux partenariats associant des collectivités locales togolaises et françaises. Prévus pour une période de six mois, les projets devaient inclure, dans leur phase de réalisation, au moins une mission d’expertise technique de la part de la collectivité française. Sur sept projets reçus, deux ont été retenus pour un montant total de près de 12 millions des FCFA : le projet d’assainissement de la coopération Kpalimé/Bressuire, et le projet de gouvernance de la coopération Dapaong/Issy-les-Moulineaux.

Dernière modification : 04/04/2014

Haut de page