Lancement de la 2ème phase du Programme d’aménagement urbain du Togo (PAUT II)

Lancement de la 2ème phase du
Programme d’aménagement urbain du Togo (PAUT II)

JPEG

Le Togo vient de bénéficier, ce 19 septembre, dans le cadre du Xème Fonds européens de développement (FED), d’une nouvelle subvention de l’Union européenne (UE). Ce financement, dont la gestion d’une partie des fonds est déléguée à l’Agence française de développement, vise à aménager les quartiers Est de la ville de Lomé, déclarés zones vulnérables dans le Plan directeur d’assainissement (PDA) du Togo et ainsi, mettre les milliers de populations résidentes à l’abri des récurrentes inondations auxquelles elles sont confrontées chaque année.

Par ces signatures, l’Union européenne met à la disposition de l’État togolais près de 28,3 milliards de Francs CFA, soit 43 millions d’Euros pour accompagner les priorités définies dans la mise en œuvre de sa politique de l’assainissement collectif et particulièrement la lutte contre les inondations dans Lomé. Ce financement vient compléter les 13,9 milliards de Francs CFA de subvention déjà octroyés par l’UE en 2007, pour la première phase du PAUT dont la capitale et 10 autres villes secondaires ont bénéficié.

Cette nouvelle phase du projet consiste essentiellement (i) à la mise en place d’un 4ème lac sur une superficie de 40 hectares, servant de bassin de stockage des eaux de ruissellement lors des saisons pluvieuses et (ii) à la construction d’un dispositif d’acheminement (exutoire) de ces eaux et celles du lac Est de Lomé (grâce à l’interconnexion des lacs) vers la mer. Ces principaux travaux seront accompagnés de la réalisation d’ouvrages de drainage des quartiers faisant partie du bassin versant du lac. Ils contribueront ainsi à l’assainissement global de la zone et supprimeront les débordements et les inondations qui affectent les populations riveraines du système lagunaire et les activités industrielles et commerciales autour de la zone portuaire.

Au total, plus de 300.000 habitants des quartiers de Kanyikopé, Akodéssewa Est (Kponou), Akodéssewa Ouest (Kpota) et Baguida verront leur environnement amélioré, non seulement par le creusement du 4ème lac, mais aussi par la construction de plus de 60 km de caniveaux pour collecter les pluies. Le programme offrira de plus pendant sa phase de mise en œuvre, une opportunité importante d’emploi au bénéfice des populations et contribuera ainsi à la lutte contre la pauvreté dans ces mêmes quartiers.

"Notre partenariat avec le Togo illustre notre engagement sans relâche à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement, notamment en matière d’accès aux services d’assainissement. Grâce au second Programme d’aménagement urbain du Togo (PAUT II), 300.000 habitants de Lomé seront protégés contre les risques d’inondations. L’UE poursuit donc son soutien à la ville de Lomé pour la construction de son infrastructure d’assainissement, " a déclaré le Commissaire au développement, Andris PIEBALGS.

Après une première délégation de fonds obtenue en 2009 pour la mise en œuvre du programme d’appui à la sécurisation des élections présidentielles (3,5 MEUR), ce nouvel accord de délégation de financement de l’Union européenne à l’Agence française de développement marque le renforcement de la coopération entre l’UE et la France. Il témoigne également d’une confiance de l’UE dans les capacités des institutions de ses États membres à mettre en œuvre les fonds de la Commission.

Enfin, l’exercice de programmation conjointe lancé fin 2012 entre la Délégation de l’Union européenne, l’Allemagne (qui marque son retour dans l’appui au développement du Togo) et la France, permet d’envisager des perspectives intéressantes de collaboration entre ces différentes institutions, en particulier sur les importants investissements à mener pour répondre aux besoins des villes secondaires dans les prochaines années.

Voir le site de l’AFD

JPEG

Dernière modification : 02/10/2013

Haut de page