L’ambassadeur visite l’EMARITO, école de formation professionnelle dans le secteur maritime

L’Ecole Maritime du Togo (EMARITO) propose des formations professionnelles dans le secteur maritime. Avec pour objectif de renforcer les partenariats entre ce secteur et des établissements français, l’ambassadeur a visité les nouveaux locaux de l’école, située dans le quartier de Kégué.

JPEG - 1.6 Mo
L’ambassadeur de France, le directeur de l’école, M. Matthias LATTA et la délégation de la visite
Ambassade de France au Togo

L’EMARITO accueille une cinquantaine d’étudiants se spécialisant dans les métiers de la marine marchande. Ce secteur, au cœur du développement économique du Togo, représente une filière d’avenir pour la jeunesse togolaise. Au cours de sa visite, l’ambassadeur de France a échangé avec le directeur de l’école, M. Matthias LATTA, sur la possibilité de développer des partenariats avec des établissements français spécialisés dans le domaine.

Le président du Cluster Maritime d’Afrique Francophone (CMAF), M. Charles GAFAN, a lui aussi pris part à la visite. Des synergies d’actions sont envisagées entre l’EMARITO, le CMAF ainsi que la coopération française, tous trois partageant des expertises complémentaires dans le secteur maritime.

En savoir plus sur l’école EMARITO :

EMARITO propose des formations professionnelles répondant aux exigences de la réglementation nationale et internationale. Cette école a pour objectifs :
- D’assurer une formation de base dans le domaine maritime, portuaire et logistique ;
- D’assurer des formations complémentaires conformément aux exigences de la convention STCW pour les gens de mer ;
- D’offrir des formations continues spécifiques pour les secteurs maritime, portuaire et logistique ;
- De développer une synergie de formation dans les secteurs visés.

EMARITO propose ainsi des certificats, des licences et des masters reconnus par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche togolais.

JPEG - 4.3 Mo
Les nouveaux bâtiments de l’école EMARITO
Ambassade de France au Togo

Dernière modification : 02/07/2020

Haut de page