L’ambassade de France sur le terrain : Kpomé-Dzogblakopé (Zio)

Du 6 au 15 juillet, une délégation du service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade, composée de Mazyar TAHERI et de Manon BOUCHETAL, s’est rendue dans toutes les régions du Togo pour une mission de suivi de projets de coopération, qui ont pour caractéristique commune de mettre en œuvre des actions de renforcement de l’autonomie économique et sociale des femmes et des jeunes. Ces projets bénéficient chacun d’une subvention comprise entre 25 et 30 millions FCFA et d’un appui technique à leur mise en œuvre.

Episode 10 : l’ONG « Fondacio » dans la région Maritime

L’association Fondacio vise à renforcer la formation en entreprenariat agricole au Togo en augmentant la capacité d’accueil des jeunes filles et en développant l’appui technique à la formation des jeunes entrepreneurs agricoles. Les jeunes suivent des formations en agro-écologie et en élevage pour leur permettre de renforcer leurs capacités dans les techniques agricoles modernes, dans la transformation, la gestion et la commercialisation. Manon BOUCHETAL, chargée de mission coopération au sein de l’ambassade, a rendu visite aux responsables de l’association dans le cadre de cette mission de suivi.

JPEG

Le fonds « PISCCA »

Le fonds des Projets Innovants de la Société Civile et des Coalition d’Acteurs (PISCCA) permet de subventionner, tous les deux ans, une dizaine de projets soutenant l’autonomisation économique et sociale des femmes et des jeunes.
L’objectif de ces projets est de faciliter le développement d’initiatives issues de la société civile et conçues pour contribuer à l’amélioration des conditions économiques, sociales et environnementales des femmes et des jeunes à l’échelle locale.

Dernière modification : 30/07/2020

Haut de page