Inauguration du nouveau bâtiment de la Division de la Pharmacie, des Laboratoires et du Médicaments (DPML)

Le Ministre de la Santé et de la Protection Sociale, le Pr Moustafa Mijyawa, a inauguré, le 16 février 2017, en présence de l’Ambassadeur de France au Togo, du Directeur de l’Agence Française de Développement au Togo ainsi que du Directeur Général de la Fondation Mérieux, le nouveau bâtiment de la Division de la Pharmacie, des Laboratoires et du Médicaments (DPML). Celui ci comprend également un centre de formation continue pour les professionnels de la biologie médicale et une unité d’évaluation externe de la qualité des laboratoires.

Le centre de formation et l’unité d’évaluation a été financé dans le cadre du projet RESAOLAB+, mis en œuvre par la Fondation Mérieux et financé principalement par l’AFD. Ce projet, qui couvre 7 pays de l’Afrique de l’Ouest, a pour objectif de renforcer dans une perspective sous régionale le secteur du laboratoire médical. Ce Projet contribue à l’amélioration de la qualité des diagnostics, permettant une prise en charge plus adaptée des patients et la réduction des couts pour le système de santé autant que pour le patient. Il permet également la mise en place d’un système de surveillance épidémiologique solide, avec une notification des cas précoce, ce qui est essentiel pour tenter de stopper la chaine de transmission des maladies à potentiel épidémique.

Les bâtiments administratifs de la DPML ont pour leur part été financé par le Projet d’appui à la Gestion des Ressources Humaines et du Médicaments (PAGRHSM), financé par l’AFD et clôturé en décembre dernier. L’une des composantes principales de ce projet était l’optimisation des principales fonctions de régulation du secteur pharmaceutique. Afin d’atteindre cet objectif, de nombreuses activités de renforcement du secteur ont été menées en parallèle de la construction de ce bâtiment, comme le renforcement des capacités de l’autorité de régulation du médicament et la formation des équipes, l’aménagement du cadre réglementaire ou encore la mise à jour de la politique pharmaceutique nationale. Le projet a également contribué à consolider et améliorer la performance du système d’approvisionnement des médicaments essentiels et génériques gérés par la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels et Génériques du Togo.

Dernière modification : 20/02/2017

Haut de page