Formation en médecine de catastrophe

Soutenue par la mission de coopération de sécurité et de défense, l’Ecole du Service de Santé des Armées de Lomé (ESSAL) forme des médecins militaires de quinze pays d’Afrique francophone.

En partenariat avec la Société Française de Médecine de Catastrophe (SFMC) et la faculté de médecine de Lomé, l’ESSAL a délivré un diplôme universitaire (DU) de médecine de catastrophe d’Afrique de l’ouest du 2 au 13 juillet 2018.

Dans ce cadre, un exercice final de simulation de catastrophe routière a été organisé le jeudi 12 juillet 2018 à la caserne des sapeurs-pompiers. Le scénario était celui d’un accident entre un bus et quatre véhicules légers, avec 37 victimes à prendre en charge par les sapeurs-pompiers et les élèves-médecins de l’ESSAL. Il a permis de mettre en place la chaîne médicale des secours du chantier à l’évacuation vers une structure hospitalière :
-  ramassage et médicalisation des dégagements sur le chantier et/ou le point de regroupement des victimes
-  noria de ramassage
-  triage, soins et catégorisations d’évacuation au niveau du poste médical avancé
-  gestion des impliqués et des urgences médico psychologiques
-  noria d’évacuation vers une structure hospitalière

Cet exercice a associé et a été rendu possible par un engagement conjoint des organismes civils et militaires suivants :
-  ESSAL
-  faculté de médecine de Lomé,
-  état-major des forces armées Togolaise,
-  corps des sapeurs-pompiers,
-  service de santé des armées,
-  agence nationale de protection civile
-  cinq experts de la société française de médecine de catastrophe (SFMC)

Dernière modification : 17/07/2018

Haut de page