Maladie à virus Ebola

Dans le contexte de cas de fièvre Ebola observés en Afrique de l’Ouest, les autorités togolaises ont pris la mesure de la gravité du phénomène et les services de l’état sont pleinement mobilisés.

La surveillance sanitaire aux frontières s’est grandement renforcée. Des personnels de santé ainsi que des cellules d’isolement pour d’éventuels cas suspects ont été mises en place à l’aéroport international de Lomé, au port autonome ainsi qu’aux frontières terrestres à l’Ouest, à l’Est et au Nord du pays.

A ce stade, aucun cas avéré de malade atteint par le virus Ebola n’a été recensé au Togo.

L’ambassade, en liaison avec ses partenaires sur place, les autorités sanitaires togolaises et les autorités françaises, suit très attentivement la situation dans le pays et ses développements dans la région.
Un comité ad hoc se réunit sous l’autorité de l’Ambassadeur en tant que de besoins. Le médecin du poste en fait partie.

Concernant les précautions à prendre et les modes de transmission, l’ambassade renvoie au bandeau "Dernière minute : Virus Ebola", en une du site "Conseils aux Voyageurs" du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

L’ambassade invite aussi à consulter la note ci-dessous rédigée par le médecin-conseiller régional de coopération en santé (CRCS) des ambassades de France en Afrique de l’ouest.

PDF - 22 ko
Note Ebola du CRCS
(PDF - 22 ko)

Dernière modification : 05/10/2015

Haut de page