Festival Africa Rythms

Du 26 juin au 1er juillet 2017 avait lieu à l’Institut français du Togo la 10ème édition du festival Africa Rythms. 3 soirées de concerts ont notamment rythmé le festival. Retrouvez ci-dessous l’ensemble des activités qui s’y sont déroulées :

Salon de la musique KIYEKOU

Le festival International des Musiques d’Afrique, Africa Rythms, avec un programme riche et diversifié, a mis une fois encore le Togo sur la scène internationale. Ainsi se sont tenues deux soirées spectacle dont l’une de musique urbaine et l’autre de world music respectivement les 30 juin et 1er juillet, deux ateliers de formation à l’intention des acteurs culturels, un salon de la musique « Kiyekou », des rencontres B to B et une rencontre d’échanges.

Wood Sound - Lord Carlos

Depuis 2010, Wood Sound est un groupe de musique béninois qui conquiert le public à travers le monde avec ses sonorités modernes d’inspiration traditionnelle. Mêlant les rythmes des tambours traditionnels à des sonorités funk, afro, halaef, jazz, blues et reggae, Wood Sound s’exprime à travers des musiques colorées et chaleureuses. Les chants sont en langues traditionnelles béninoises (yorouba, mina, adja, goun, fon). Lord Carlos(Togo) offre son style authentique mêlant des rythmes afro avec des sonorités modernes. Avec sa voix souvent qualifiée d’angélique, il conduit d’une main sûre son auditoire à l’extase.
Deux artistes de deux horizons différents qui expriment l’amour, la paix, l’espoir et le bonheur.

Matador, Kana’a, Peewi

Lyricistes hors-pairs, panafricanistes convaincus, passionnés, ces jeunes ont su imposer leurs styles déjantés tout en restant dans le cap de leur premier objectif : impacter ! En peul, wolof, français et Ewé, leurs chansons expriment leur détermination et leur fougue à transmettre des messages avantgardistes et sensibilisateurs. Matador (Sénégal) artiste producteur de musique et président de l’association Africulturban, KanAa (Togo) grâce à son approche particulière qui lui a valu bien de reconnaissances dans la sous-région et centrale et Peewii (Togo) grâce à sa puissance vocale et sa dextérité à manier l’Ewé (langue locale) vont vous faire découvrir des rythmes ardents.

John Arcadus - Cheick Lo - Sitara

Troisième soirée du festival, la soirée world music a rassemblé sur une même scène le Bénin, le Sénégal et le Togo. De l’afro-pop au M’balax , John Arcadius, Cheikh Lo et Sitara offrent des styles contemporains influencés par des rythms tels le reaggae, le jazz, le soul…
John Arcadius (Bénin) allie l’invocation et l’évocation de l’histoire traditionnelle de son peuple, teintées de vaudou et la modernité de la musique jazz ; Cheikh Lô (Sénégal) développe ses oeuvres décrits comme un mélange de M’balax et de reaggae avec des influences sukus. Sitara (Togo) avec sa chaude voix inhabituelle et étonnante, chante des morceaux avec douceur et des envolées électrisantes façon hard rock. Ses chansons trouvent dans un arrangement très acoustique, une place particulière et inoccupée dans le panel des chanteuses togolaises.

Dernière modification : 13/07/2017

Haut de page