Covid-19 : communiqué n°10 de l’ambassadeur de France (17 avril 2020)

Depuis le communiqué du 7 avril, la situation sanitaire au Togo liée à la pandémie de COVID 19 a évolué. Au total, selon les autorités togolaises, à ce jour, 83 cas ont été testés positifs dont 48 personnes guéries et 5 décès.

Mesures prises par les autorités togolaises

Toutes les mesures prises par les autorités togolaises depuis les conseils des ministres des 16 et 20 mars ont été reconduites jusqu’à nouvel ordre (communiqué du Gouvernement du 3 avril 2020) :

1- Couvre-feu de 20H00 à 06H00 du matin dans le Grand-Lomé, et qui pourrait être étendu, au besoin, aux autres localités du pays ;

2- Fermetures de toutes les frontières terrestres et fluviales du pays aux passagers, cette mesure ne s’appliquant pas à la circulation des marchandises ;

3- Suspension de toutes les liaisons aériennes en provenance des pays à haut-risque ;

4- Suspension des missions officielles non-essentielles vers les pays à haut-risque ;

5- Recommandation de ne pas voyager dans les pays où sévit la pandémie ;

6- Auto-isolement obligatoire de 14 jours pour toute personne arrivant au Togo et ayant séjourné dans un pays à haut-risque (sanctions fortes prévues en cas de non-respect de l’auto-isolement) ;

7- Annulation de tous les événements internationaux prévus au Togo ;

8- Bouclage de certaines villes notamment Lomé, Tsévié, Kpalimé, et Sokodé avec des contrôles stricts aux entrées et sorties de ces villes ;

9- Interdiction de tout rassemblement de plus de 15 personnes sur toute l’étendue du territoire national ;

10- Limitation à 15 du nombre de personnes participant aux mariages, aux baptêmes, aux enterrements et aux funérailles ;

11- Fermeture des lieux de culte, des églises et des mosquées ;

12- Fermeture de tous les établissements scolaires publics, privés et confessionnels, primaires, secondaires et universitaires y compris les bibliothèques ;

13- Suspension des activités culturelles, sportives et ludiques de masse ;

14- Fermeture des discothèques sur tout le territoire ;

15- Interdiction de la fréquentation par toute personne de la plage tout le long du littoral et de tous les sites touristiques ;

16- Renforcement de la surveillance et des mesures individuelles et collectives de prévention et de protection ;

17- (Mesures relatives aux transports urbains pour l’instant suspendues) ;

18- Port du masque de protection obligatoire pour tous les vendeurs et acheteurs dans les marchés et tout autre lieu d’achat et de vente.

L’état d’urgence sanitaire est décrété pour une période de 3 mois à compter du 1er avril 2020.

Une force de sécurité de 5 000 hommes est spécialement constituée pour faire appliquer ces mesures et aider à la lutte contre l’épidémie.

Le gouvernement togolais a également annoncé des mesures d’accompagnement et de soutien en matière économique, fiscale et sociale.

Fonctionnement de l’ambassade

Afin de limiter les risque de contamination entre personnels de l’ambassade et ainsi de maintenir le service aux Français, l’ambassade adopte, depuis le mardi 24 mars, un mode de fonctionnement adapté. Il associe, d’une part, le télétravail intégral pour les personnels assurant des tâches relevant de la coopération, de la diplomatie économique et de la gestion administrative et, d’autre part, la présence dans les bureaux par équipes se relayant une semaine sur deux, pour les personnels assurant des tâches essentielles pour la gestion de la crise.

Ces nouvelles modalités ainsi que la mobilisation sans faille de tous les agents des différents services de l’ambassade permettent de maintenir la permanence de la cellule de réponse téléphonique.

Français en déplacement temporaire au Togo

Depuis sa mise en place le 16 mars, la cellule de réponse téléphonique de l’ambassade assure le suivi de plus de 850 Français en déplacement temporaire au Togo qui se sont signalés. Elle a accompagné le retour en France de 300 d’entre eux.

Chaque cas est un cas particulier et l’ambassade le traite avec le plus grand sérieux et la plus grande attention. Ce suivi nécessite plusieurs appels pour chaque personne, pour de l’écoute, des conseils et la résolution de problèmes pratiques. De nombreux proches de Français bloqués au Togo appellent aussi. Dix agents volontaires sont mobilisés pour permettre à la cellule téléphonique de répondre aux appels 7 jours sur 7, de 08h00 à 18h00.

Il reste encore de nombreux Français qui ont exprimé le souhait de rentrer en France mais qui ne sont pas encore prêts.

Français résidents au Togo

S’agissant des résidents, l’ambassade et le consulat sont en contact étroit avec les conseillers consulaires et les associations. Les Français résidents sont invités à maintenir le contact avec ces associations.

Il est vivement recommandé aux Français résidents au Togo qui ne se seraient pas encore inscrits au registre de le faire. L’inscription se fait en ligne via le site service-public.fr. Il s’agit d’une formalité simple, rapide, gratuite et accessible 24h/24. Elle ne nécessite qu’un justificatif d’identité (passeport ou CNI), un justificatif de résidence au Togo et une photo d’identité de moins de 6 mois.

Ceux qui sont inscrits sont invités à recommander à leurs connaissances qui ne le seraient pas encore de le faire.

S’agissant des résidents, l’ambassade et le consulat sont en contact étroit avec les conseillers consulaires et les associations. Les Français résidents sont invités à maintenir le contact avec ces associations.

Entreprises françaises

Les entreprises françaises, notamment celles représentées au sein de la section Togo des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CCEF) ont pris des mesures pour lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19 et protéger leurs employés en :

- Maintenant un contact permanent avec les autorités sanitaires togolaises ;
- Créant des cellules de gestion de crise ;
- Prévoyant des mesures spécifiques d’isolement pour les cas suspects parmi leurs personnels.

Elles protègent également leurs employés grâce à :
- Des stocks de masques mis à leur disposition ;
- Un approvisionnement en gel hydro-alcoolique ;
- La mise en place de points de lavage des mains ;
- La prise de température de toutes les personnes entrant sur les sites des entreprises ;
- La sensibilisation des employés sur les mesures de prévention à mettre en œuvre.

Les opérations commerciales extérieures ont été suspendues ou limitées. Les réunions en interne ont été significativement réduites, mais des réunions virtuelles par visioconférence sont régulièrement organisées, afin notamment de partager les problématiques et les solutions sectorielles à cette crise entre entreprises.

Ainsi, des entreprises françaises comme BB Lomé, Total, Cimtogo, Sogea Satom, SGMT, Bureau Veritas, Transports Rénaldo, Canal +, AGS, CFAO, Africa Tracing, AGR et d’autres encore contribuent, à leur niveau, à la lutte contre la propagation du Covid-19 aux côtés des autorités togolaises.

Suspension des liaisons aériennes

Les liaisons aériennes régulières vers Paris sont toujours suspendues.

S’agissant des Français en déplacement temporaire au Togo et qui n’auraient pas trouvé de places d’avion pour rentrer en France, ils sont invités à se signaler à la cellule de réponse téléphonique de l’ambassade de France. Le gouvernement français étudie met en œuvre avec Air France un mécanisme mondial pour proposer des vols commerciaux aux Français bloqués à l’étranger.

Ainsi, Air France met en place ponctuellement des vols commerciaux pour permettre aux Français en déplacement temporaire au Togo de regagner Paris. Le nombre de sièges étant limité, la priorité est accordée aux personnes présentant une vulnérabilité particulière, aux familles avec enfants mineurs, au personnel soignant, etc.

Trois de ces vols les 29 mars, 6 et 7 avril ont permis le réacheminement d’environ 300 Français et un trentaine d’autres Européens en déplacement temporaire au Togo. Un vol affrété par l’Allemagne a aussi accueilli quelques Français.

L’ambassade continuera à informer les personnes en déplacement provisoires au Togo s’étant signalées comme voulant partir des opportunités de vols qui se présenteront.

Il est demandé à nos compatriotes de ne pas appeler Air France, afin de ne pas encombrer les lignes. Les personnes éligibles sont contactées directement par la compagnie aérienne.

Hébergement

Les Français de passage bloqués au Togo qui auraient besoin d’un hébergement temporaire à un prix modéré peuvent :

- contacter la cellule de réponse téléphonique de l’ambassade qui pourra les orienter vers des structures adaptées ;

- se connecter sur le site www.sosuntoit.fr mis en place par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères qui met en relation les Français bloqués à l’étranger en situation de difficulté et les Français établis hors de France se portant volontaires pour les accueillir.

Les Français établis au Togo se portant volontaires pour accueillir des Français de passage bloqués au Togo peuvent se connecter au site ci-dessus.

Ecole et lycée français

Les autorités togolaises ont décidé de la fermeture depuis le 20 mars et jusqu’à nouvel ordre de tous les établissements scolaires publics, privés et confessionnels dans l’enseignement primaire, secondaire et supérieur.

Le lycée français de Lomé est fermé depuis le 20 mars. Un dispositif d’enseignement à distance mis en œuvre par les enseignants du lycée est proposé.

Institut français

En cohérence avec les mesures gouvernementales pour lutter contre la propagation du Covid-19, l’Institut français du Togo est fermé au public depuis le lundi 23 mars. Il adapte le fonctionnement de ses activités de la façon suivante :

Cours et examens : Les cours de langues de la session actuelle sont maintenus et se déroulent en ligne.

Campus France : La procédure Campus France continue. Les candidats sont contactés via la plateforme Études En France.

La médiathèque : Elle est fermée. Le prêt de documents est automatiquement prolongé. Les adhérents ont librement et gratuitement accès à la bibliothèque en ligne culturethèque . Les non-adhérents peuvent bénéficier de trois semaines gratuites en s’inscrivant sur : https://www.culturetheque.com/exploitation/TGO/register.aspx.

Les événements culturels : Ils sont suspendus, mais l’institut propose une sélection de contenus culturels en ligne (concerts, théâtre, exposition) à retrouver sur nos réseaux sociaux.

Plus de précisions : accueil@institutfrancais-togo.com

Mesures d’auto-isolement

Les personnes arrivées d’un pays à haut-risque, dont la France, par voie aérienne (ou par voie aérienne et terrestre) doivent rester en situation d’auto-isolement (à domicile avec le minimum de contacts y compris avec les membres de sa famille) pendant 14 jours et prévoir un suivi médical. Elles peuvent se signaler au Centre Médico-Social de l’ambassade (corinne.joulin@diplomatie.gouv.fr et +228 22 23 46 77).

L’ambassade de France insiste auprès de tous les Français résidant ou de passage au Togo sur l’importance du respect de cette obligation.

Mesures de confinement et de traitement

Le Centre Hospitalier Régional (CHR) de Lomé Commune a été désigné par les autorités togolaises pour accueillir les patients atteints par le Covid-19 au Togo. Cette réorganisation des missions de l’hôpital a nécessité des aménagements qui sont quasiment achevés.

Les autorités togolaises ont défini quatre catégories de personnes concernées par le Covid-19 :

1 - Les personnes suspectes parce qu’ayant été en contact avec une personne testée positive ou parce que revenant d’une zone à risque qui sont considérées comme pouvant être suivies à domicile.

2 - Les personnes suspectes pour les mêmes raisons mais considérées comme devant être suivies dans une structure fermée et surveillée : elles sont regroupées et confinées à l’hôtel Lébéné (ex-Ibis) pendant une durée de 14 jours et en sortent à l’expiration de ce délai si elles sont testées négatives.

3 - Les personnes testées positivement mais asymptomatiques, dont des personnes en convalescence : elles sont confinées à l’hôtel Eda Oba jusqu’à ce que deux tests consécutifs espacés de deux jours soient négatifs.

4 - Les personnes testées positives et symptomatiques du Covid-19 : elles sont accueillies au CHR-Lomé commune. Au sein de l’hôpital, les patients sont séparés en fonction de la gravité de leurs symptômes :
a. Les cas les moins graves seront prochainement installés dans des lits situés dans des chambres, sous des tentes ou dans des conteneurs spécialement aménagés, confortables et tous climatisés ;
b. Les cas les plus sérieux seront accueillis dans les lits d’une aile entièrement rénovée et dotée de matériels d’aide respiratoire récemment acquis par le gouvernement togolais et qui sont de deux types : une cinquantaine de respirateurs dits « invasifs » pour faire face aux cas les plus graves et environ 200 respirateurs dits « non invasifs », pour les patients souffrant de difficultés respiratoires moins importantes.

Le CHR est donc désormais doté de 210 lits au total répartis entre les deux ailes de l’hôpital et un espace complémentaire aménagé par le service logistique et le service de santé des armées. Ces 210 lits installés pourront être multipliés en cas de besoin.

Les équipements sanitaires de l’hôpital ont également été réhabilités dans les espaces accueillant les patients atteins du Covid 19.

Au sein du CHR, un circuit strict permettant la protection et la décontamination des personnels soignants a été délimité distinguant des zones « vertes », où l’accès est limité au personnel hospitalier, et des zones « rouges », où sont traités les patients et où les mesures sanitaires de précaution et de protection sont encore renforcées.

A l’invitation du ministre de la santé et de l’hygiène publique, le professeur Moustafa MIJIYAWA, l’ambassadeur de France a pu visiter, hier 16 avril, ces parties rénovées du CHR, qui s’apprêtent à accueillir des patients, accompagné du docteur Corinne JOULIN, médecin du centre médico-social de l’ambassade.

A cette date, les 6 Français qui étaient confinés au CHR en sont sortis guéris. Ces personnes ont fait l’objet d’un suivi quotidien par le médecin conseil de l’ambassade.

Mesures de prévention et de protection

Les recommandations de prévention (se laver fréquemment les mains au savon ou avec une solution hydro-alcoolique, éviter les poignées de mains, les accolades et les embrassades) restent valables.

Il est également recommandé à nos compatriotes de porter un masque de protection lorsqu’ils se déplacent en dehors de leur domicile.

Chacun est appelé à respecter les consignes et recommandations ci-dessus sans céder à la panique.
La cellule de réponse téléphonique de l’ambassade de France reste joignable au +228 22 23 46 00.
En fonction de l’évolution de la situation, des consignes actualisées seront diffusées.

Dernière modification : 02/07/2020

Haut de page