Cérémonie de signature des protocoles pour l’appel à projet 2018 du Service de coopération et d’action culturelle

Jeudi 19 avril s’est tenue à l’Institut français du Togo, en présence du Conseiller de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France, la cérémonie de signature des protocoles de financement concluant l’appel à projet 2018 du SCAC.

JPEG

A l’issue de la sélection, les sept projets lauréats sont :

- Utilisation durable et efficace des ressources naturelles de la forêt d’Abdoulaye et sauvegarde de la biodiversité. » d’Action environnementale pour le Développement durable (AE2D). Ce projet vise à réduire les problèmes environnementaux et les conflits liés à l’exploitation non contrôlée des ressources naturelles dans la forêt d’Abdoulaye.

- 100 écoles pour Moi Jeu Tri » de l’Association Moi Jeu Tri, d’Africa Global Recycling. L’objectif général du programme Moi Jeu Tri est de sensibiliser et à éduquer le citoyen dès son plus jeune âge aux enjeux environnementaux, économiques et sociaux du tri et de la valorisation des déchets en plaçant l’Ecole et les lieux d’éducation au cœur de la chaine d’une gestion durable des déchets ménagers.

- Améliorer la qualité et l’accessibilité des offres de soins et services adaptés aux femmes enceintes et aux enfants de moins de cinq ans dans les maternités des formations sanitaires au Togo via l’application « Dokita Eyes » et « l’outil Togbui » : Cas (pilote) des aires sanitaires de Hahotoé et d’Akoumapé (préfecture de Vo) » du Coursier d’Hôpital international – Togo.

- Projet d’accompagnement social et de renforcement du service global d’eau et d’assainissement à Danyi Elevanyo » de la Fédération Léo Lagrange Togo.

- Faciliter l’accès à un équipement de cuisson économe en combustibles pour les femmes des zones rurales du Togo » de Mivo Energie. Ce projet permettra notamment de réaliser des tests techniques de mesure d’efficacité énergétique et d’autres caractéristiques de prototypes de foyers améliorés en partenariat avec l’Université de Lomé.

- Valorisation des bas-fonds de la Rivière Boko par des systèmes de pompage à pédale pour la promotion de l’agriculture biologique » de l’Organisation pour l’Environnement et le Développement durable (OPED). Ce projet a pour objectif principal de promouvoir l’agriculture biologique à travers la valorisation des bas-fonds de la rivière Boko par des systèmes de pompage à pédale, de goutte-à-goutte solaire artisanal et d’utilisation de composts et de bio-pesticides.

- Promotion de la technique améliorée de carbonisation dans la préfecture de l’Oti » du Réseau des Femmes pour le Développement de la région des Savanes (REFED/S). Ce projet va contribuer à réduire le taux de déforestation dans la préfecture de l’Oti en assurant auprès des carbonisateurs et carbonisatrices l’utilisation économique des ressources ligneuses forestières.

Dernière modification : 23/04/2018

Haut de page