Cérémonie d’inauguration du cimetière militaire rénové d’Atakpamé

Accueilli par les mots de bienvenue du maire, sous les chants de la chorale « Marie Reine », l’ambassadeur de France a procédé le 8 mai 2019 à l’inauguration du cimetière militaire français d’Atakpamé en présence des autorités civiles, militaires et religieuses.

JPEG

Armistice de la Seconde guerre mondiale

La date de l’anniversaire de la victoire sur le régime nazi a été choisie pour la cérémonie en référence aux dates de décès des trois soldats togolais identifiés sur un total de quinze reposant dans le cimetière.

PNG
Dans son discours l’ambassadeur a rappelé le lien entre l’Afrique et la France en mettant en parallèle le soutien apporté à la France par les troupes d’Afrique pendant les deux guerres mondiales et celui des troupes françaises de Barkhane actuellement au Mali.

PNG

Inauguration du cimetière militaire rénové d’Atakpamé

Les soldats togolais honorés ce jour et dont l’histoire est encore à écrire servaient sous le drapeau français dans le régiment des tirailleurs du Dahomey-Togo. Leurs tombes ont été redécouvertes par la population du quartier de Oke-Ekpa en novembre 2018 et ont fait l’objet d’une réhabilitation par l’ambassade de France en avril 2019 en collaboration avec la mairie d’Atakpamé.

La cérémonie a permis outre le dépôt de gerbe en mémoire de ces soldats, la remise de la médaille de la défense nationale à deux officiers togolais ayant œuvré efficacement à la coopération militaire franco-togolaise.

PNG
L’hymne togolais chanté par le groupe des « volontaires de l’engagement citoyen » de la ville a conclu la cérémonie avant le vin d’honneur offert aux autorités présentes. Les convives se sont séparés après le discours du chef de quartier d’Oké-Ekpa qui a invité à un rendez-vous annuel autour de ce patrimoine commun restauré.

JPEG

Dernière modification : 10/05/2019

Haut de page