COOPERATION INTERNATIONALE PROJET MILDECA phase III « COOPERATION TRANSFRONTALIERE SOUS REGIONALE »

Dans le cadre du projet MILDECA, piloté par l’Officier de liaison Régional à dominante stupéfiants en poste au Ghana, le Togo a reçu une délégation de responsables d’unité opérationnelles des différents pays de la sous-région (Côte d’Ivoire, Ghana, Benin, Burkina Faso, Nigéria), du 7 au 12 octobre 2018. Le directeur de l’Office central de répression du trafic illicite des drogues et du blanchiment (OCRTIDB), le Colonel Yao KONDI l’a accueilli dans ses locaux et a présidé l’ouverture de cette formation. Cette réunion, bien qu’initialement à vocation opérationnelle, a eu comme effet un renforcement des relations privilégiées entres les différents partenaires grâce à la coordination effectuée par les experts internationaux français et l’officier de liaison en poste au Ghana.

Différents sujets, trafics internationaux de stupéfiants, contrefaçons et importations illégales de produits pharmaceutiques, blanchiment… ont été abordés et alimentés par des intervenants de qualité (dont le directeur régional de SANOFI pour l’Afrique de l’ouest).

La présence des attachés de sécurité intérieure en poste au Togo et au Benin a montré l’intérêt qui était porté par la France à cette initiative.

L’ensemble de la délégation s’est ensuite rendue à Lagos du 14 au 18 octobre, afin d’y poursuivre et compléter sa formation. C’est l’ETI en poste à ABUJA qui s’est chargé de la coordination avec les responsables de la National Drug Law Enforcement Agency, en charge de l’accueil et de la suite de la mission.

Le discours de clôture par le Directeur Général des Opérations et Investigations de la NDLEA, Olugbenga MABO, a souligné les valeurs d’amitié et de réseau qui devaient perdurer entre les membres de l’assemblée et a insisté sur l’importance du rôle de la France dans cette initiative.

JPEG

Dernière modification : 24/10/2018

Haut de page